La Blessure de Rejet ou comment oser s'affirmer et trouver enfin sa place dans la vie ?

La Blessure de Rejet

Ou comment se donner le droit d'exister ?

On la confond souvent avec la blessure d’abandon que nous verrons dans un prochain article. L’abandon, c’est quand on nous a laissé dans notre coin sans trop s’occuper de nous. C’est quand on ne s’est pas senti soutenu, accompagné… (Je parle bien de ressenti). Le rejet, c’est plus fort, plus violent ! C’est quand on s’est senti repoussé et non désiré ! C’est une blessure qui nous atteint dans notre être profond. Et elle est souvent à l’origine d’un certain sentiment d’insécurité dans la vie.

Logo d'un contrôle qualité : Accepté ou rejeté

On se sent nul, incompris, moins bien que les autres. On parvient difficilement à trouver sa place, et notamment avec les personnes du même sexe que nous. C’est normal puisque cette blessure a été vécue à l'origine avec notre père si l’on est un homme (ou avec notre mère si l’on est une femme). C’est d’abord et avant tout avec ce parent que cette blessure s’est développée. A tord ou à raison j’ai envie d’ajouter ! Car si vous ne vous êtes pas complètement senti accepté par votre père ou par votre mère, accepté dans votre sensibilité à vous... Si vous vous êtes parfois senti repoussé, rejeté, cela peut venir en effet de son attitude, de ses paroles, de son comportement... Mais cela peut aussi provenir d’une attente en vous démesurée, d’une sensibilité exacerbée et source de bien des malentendus…

proximité entre un père et son fils

Cette blessure de Rejet va alors être à l’origine de sentiments assez ambivalents avec ce parent. Et peut-être par la suite avec d’autres personnes du même sexe. Vous oscillez facilement de l’amour à la haine. Vous êtes particulièrement susceptible et vous sentez rejeté à la moindre occasion. Mais en même temps, l’amour et la reconnaissance de ce parent peuvent être vécus comme indispensables à votre équilibre. Vous avez l’impression de ne pas être acceptable si vous ne l’obtenez pas !

Une autre conséquence de cette blessure est que vous avez certainement appris à vous effacer, à éviter, à fuir… Dès que vous n’êtes pas sûr d’être complètement accepté, vous partez, vous fuyez la situation. Avant de perdre tous vos moyens, avant de subir la situation dans l’impuissance et de céder à la panique ! C’est votre réaction à la blessure de Rejet ! C’est la façon que vous avez développée, inconsciemment, pour ne surtout pas la revivre. Mais comme pour tout mécanisme de défense, cela reste une réaction. Cela nous protège, certes, mais à quel prix ! Cela nous maintient enfermé autant que cela nous protège ! Cela nous empêche de grandir et d’évoluer…

la fuite

Cette blessure de rejet va aussi donner des enfants effacés et qui n’aiment pas trop se faire remarquer. Ils sont souvent dans la lune, perdus dans leurs pensées, et souvent seuls… Un peu ‘éteints’. Ils ont toujours peur de déranger. Plus tard, ils ont l’impression de ne rien avoir à dire d’intéressant. Ils peuvent aussi devenir perfectionnistes ; seule façon pour eux de se sentir ‘valables’ !

Vous voyez que cette blessure de Rejet donne un profil bien particulier qui a des incidences profondes sur notre vie. Incidences auxquelles il est possible de remédier…

Car cette blessure, une fois inscrite au plus profond de nous dans la petite enfance, se réactive sans cesse au cours de notre vie. Elle nous conduit à repasser par les mêmes pensées négatives, à revivre les mêmes émotions. Et au final à reproduire les mêmes comportements

Jusqu'à ce que nous décidions de nous en occuper et de la soigner... 

 

transformer le négatif en positif

 

Que diriez-vous par exemple de prendre enfin votre place dans la vie ? Que diriez-vous de vous affirmer pleinement pour ce que vous êtes, sans gêne ni culpabilité ?

Que diriez-vous de ne plus vous sentir rejeté à la moindre occasion, lorsqu'on vous ignore ou que l'on n’est pas d’accord avec vous ?

Que diriez-vous de sortir enfin de la peur de paniquer et de perdre tous vos moyens ?

Dans le Programme ProLibE, je vous propose justement un protocole de libération émotionnelle nouveau, inédit et efficace, de cette blessure de Rejet. 

programme de libération des 5 blessures de l'âme

 

Pour vous donner un aperçu de l'importance de cette blessure de Rejet dans notre vie, voici à titre d'exemples les objectifs que j'utilise en Kinésiologie en rapport à cette Blessure :

"J'ai le droit d'exister pour ce que je suis"

"J'ai le droit de vivre pleinement et de prendre ma place dans la vie"

"J'ai le droit d'être"

"J'ai le droit d'être un homme / une femme"

"Je suis désiré pour ce que je suis"... 

 

Vous voyez un peu vers quoi cela peut vous mener... une fois que cette blessure est soignée, guérie... 

 

Une dernière chose à propos de cette blessure de Rejet en particulier. Lise Bourbeau qui a grandement contribué à faire connaître les 5 blessures de l'âme affirme qu'on la retrouve souvent dans les cancers. Souvenons-nous que lorsque nous avons cette blessure, c’est dans notre être profond que nous ne nous acceptons pas ! Que nous nous rejetons !

 

cellule cancéreuse

 

Dans le prochain article, nous allons évoquer celle qui est peut-être la plus connue des 5 blessures ; la blessure d’abandon. Elle concernera notre relation au parent du sexe opposé cette fois… 

En attendant, si vous désirez passer à la pratique et vous libérer de cette blessure de Rejet, cliquez ici : ProLibE

 

Patrice MAHUT